L’Equateur, le pays où il fait bon vivre !

Achille est parti vivre une immersion incroyable en Equateur entre sa classe de seconde et de première au lycée. Pendant toute une année scolaire, il a partagé la vie d’une famille d’accueil bénévole équatorienne et a été scolarisé dans un lycée international à Quito. Aujourd’hui, Achille nous raconte son expérience et nous livre toutes les découvertes culturelles qu’il a pu faire lors de son échange. L’Equateur fut un choix facile pour lui : pays réputé pour son accueil chaleureux et où il fait bon vivre.

Ma famille d'accueil et moi

Ma famille d’accueil et moi

Le peuple Équatorien

Le peuple Équatorien est très diversifié. Vous pourrez y retrouver des citadins, des indigènes, des habitants des îles Galápagos ou encore des Quechuas. Peu importe leurs origines, les équatoriens sont très accueillants, bienveillants et souriants. La religion est assez importante dans le pays. De plus, les familles sont très soudées et se réunissent souvent. En Équateur, les gens sont très chaleureux et curieux, il est donc facile de s’intégrer. Les équatoriens aiment discuter et sont souvent ouverts d’esprit. En parallèle, les gens sont très attachés à leur pays et aiment faire la fête. L’Équateur est un pays où il fait bon vivre.

Mon intégration dans mon nouveau pays !

Mon intégration en Équateur s’est faite très facilement et naturellement. A l’école, mes camarades de classe sont tout de suite venus vers moi et m’ont posé beaucoup de questions. Même si je ne parlais pas beaucoup espagnol, ils essayaient de me parler en anglais, avec des gestes ou même un peu en français. Les professeurs sont eux aussi très vite venus vers moi pour m’aider à m’intégrer et s’assurer que tout allait bien. Je me suis fait des amis dès le premier jour et je suis toujours en contact avec eux aujourd’hui. Avec ma famille, tout s’est très bien passé aussi. Ils ont été très accueillant et me faisaient passer des messages comme ils pouvaient.

Aux Galapagos avec ma famille d'accueil

Aux Galápagos avec ma famille d’accueil

Les liens avec ma famille d’accueil

Après quelques mois dans ma famille, j’ai commencé à appeler mes parents d’accueil « papa » et « maman ». J’étais aussi très proche de mon frère et de ma sœur d’accueil et nous faisions beaucoup d’activités ensemble. Ma famille m’a fait visiter le pays et découvrir la culture tout au long de mon échange. Je suis même parti en vacances avec eux aux USA. Je considère ma famille d’accueil comme une vraie famille. Aujourd’hui, nous nous appelons toutes les semaines, ils sont venus me rendre visite en France et je retourne les voir en Équateur dès que je peux. Selon moi, l’Équateur est un pays chaleureux où il fait bon vivre.

Des paysages incroyables

En Équateur, les paysages sont magnifiques. Il y a la ville, la campagne, la montagne, les volcans, l’Amazonie, la plage et surtout les îles Galápagos. Ce sont des paysages très diversifiés et uniques. L’Équateur est le pays avec la plus grande biodiversité du monde. Le pays est aussi connu pour la richesse de sa faune et sa flore. L’équateur est un très petit pays haut en altitude. Quito, la capitale, s’élève à 2850 m d’altitude. L’Équateur est aussi l’un des seuls pays traversés par la ligne équatoriale (latitude 0°0’0’’), il est ainsi situé au centre du monde.

Les Galapagos

Les Galápagos

La sécurité du pays

L’Équateur est un pays considéré comme dangereux mais pas autant qu’on l’imagine. Comme tous les pays d’Amérique Latine, il y a certaines zones qui sont déconseillées. En général, il faut faire attention aux pickpockets et ne pas se balader seul le soir. En faisant attention à tout cela, il n’y a rien à craindre. Il faut surtout écouter les conseils des locaux et de la famille d’accueil. Personnellement, il ne m’est rien arrivé en Équateur.

Les traditions et la culture

Les équatoriens sont très attachés à leur pays et à leur culture. Celle-ci peut varier en fonction des régions. Dans les régions indigènes, les personnes sont très proches de la nature et utilisent beaucoup de « méthodes anciennes ». En ville, les équatoriens vivent plutôt comme dans les pays occidentaux. A la campagne, ils sont assez solidaires et humbles. Par exemple, pour le nouvel an, les équatoriens fabriquent des statues en carton, les brûlent dans la rue et sautent par-dessus pour marquer le passage d’une année à l’autre. Le 2 novembre, on boit de la « colada morada » (une boisson à base de mûre) et on mange des guaguas de pan (une sorte de brioche) pour le jour des morts. Beaucoup d’autres traditions existent. Les équatoriens sont aussi très fêtards. Il est impossible de rater les danses traditionnelles accompagnés de leurs costumes.

L'île Santa Fe

L’île Santa Fe

La gastronomie

En Équateur, les plats sont à base de riz, de bananes, de pommes de terre, de soupes, de viande ou de poisson. Les plats sont accompagnés de sauces piquantes aux fruits comme le fruit de la passion. Les plats sont assez exotiques. On y retrouve aussi beaucoup de plats d’Amérique latine comme les ceviches ou les empanadas. En Équateur, il y a certaines spécialités étranges mais très bonnes comme le cochon d’Inde.

Le programme bilingue que j’ai choisi !

Grâce au programme bilingue, j’ai pu améliorer mon anglais en même temps que mon espagnol. Le niveau des cours est un peu plus simple qu’en France mais l’anglais est là pour compenser. La plupart des cours sont en anglais et peu sont en espagnol. Il y a aussi certaines matières qu’on ne retrouve pas au lycée en France comme l’entreprenariat. Aujourd’hui, je suis bilingue en espagnol et parle couramment anglais. Cela m’a permis d’intégrer de grandes écoles et d’améliorer mon CV. C’est aussi très pratique pour voyager et se faire comprendre partout dans le monde. L’école est très grande et permet de faire beaucoup d’activités, les gens y sont très accueillants et agréables. Les élèves sont très proches de leurs professeurs. Je garde un excellent souvenir de mon échange en programme bilingue et du lycée dans lequel j’étais.

Une tortue équatorienne

Une tortue équatorienne