Témoignage de Florine, qui a passé un an en Argentine. Aujourd’hui, elle nous livre un témoignage sur son aventure YFU ! 

• Pourquoi avoir choisi l’Argentine ?

Le choix du pays est une étape assez compliquée car c’est très difficile de choisir une destination juste avec une liste de pays sous les yeux que je ne connaissais que de noms.

Tout d’abord je pensais partir en échange dans un pays anglophone comme le Canada ou l’Australie, mais au fur et à mesure je me suis rendue compte que le programme bilingue d’YFU * m’intéressait beaucoup. C’était l’opportunité pour moi de parler couramment espagnol et d’améliorer mon anglais. Il y avait plusieurs pays d’Amérique du Sud qui proposaient cette formule et j’ai choisi l’Argentine un peu au hasard, c’est vrai.

Si je devais choisir à nouveau, je choisirai l’Argentine sans hésiter car je ne regrette pas du tout mon choix. Mais le conseil que je donnerai à ceux qui sont en train d’y penser c’est juste : ce n’est pas le pays qui fait de ton échange une année incroyable ; c’est uniquement TOI qui chaque jour va créer ton expérience et qui va la rendre unique ; cela ne dépend pas du pays.

• Dans quel état d’esprit te trouvais-tu avant de faire le grand saut pour la découverte ?

Quelques mois avant le jour J, le départ se concrétisait peu à peu : faire le VISA, assister aux réunions de préparation d’YFU, penser à la valise, etc. Mais malgré ces démarches, je n’arrivais pas à réaliser que chaque jour le départ approchait un peu plus. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais vivre jusqu’à ce j’ai mes premiers contacts avec ma famille d’accueil. Donc, moins d’un mois avant mon départ, tout s’est accéléré : joie, excitation, peur, doutes, stress… Un échange : c’est une montagne russe d’émotions et ça commençait justement à ce moment ! Les messages avec ma future famille d’accueil m’ont énormément aidé à m’imaginer la vie que j’allais avoir à l’autre bout du monde même si j’étais très loin de m’imaginer tout ce que je suis en train de vivre.

J’ai commencé à profiter des derniers moments en France en me disant : dernier jour d’école avec mes amis, dernière portion de pain et fromage, dernière nuit dans mon lit !

Plein de questions, de doutes m’ont surgi à l’esprit : si j’allais pouvoir rester un an loin de ma famille, de mon confort, de ma vie quotidienne, de mon lycée, de mon village ; si j’allais bien m’entendre avec ma famille d’accueil, si j’allais avoir le courage d’aller dans une nouvelle école sans connaitre personne et suivre les cours dans une autre langue ; si j’allais revenir en France différente, … la liste est très longue. 

Quelles ont été tes premières impressions en arrivant en Argentine ?

Les premiers jours de l’échange sont extrêmement enrichissants, déstabilisants et aussi éprouvants en même temps car absolument TOUT est nouveau. Le temps d’un vol, tu changes de vie en un claquement de doigts. C’est brutal, oui mais tu apprends plein de choses : t’adapter, t’efforcer, oser, te lancer…

Heureusement, les premiers jours nous avons eu un séminaire YFU pour nous préparer au choc culturel, pour nous expliquer la culture argentine, les codes implicites, les étapes de l’année. Ça m’a été très utile !

Comment ta famille d’accueil t’a-t-elle accueillie ?

Ma famille d’accueil a été très attentionnée, protectrice et à l’écoute avec moi. Les premières semaines, ils voulaient tout m’expliquer, me faire connaitre, goûter, me présenter à tout le monde. Evidemment, les questions sur la France ont été omniprésentes. Tous les étudiants d’échange ont vécu ça : le fait d’être nouveau dans cet environnement, et en plus d’être un étranger : on est l’attraction de la famille, de la classe, des amis. Heureusement cette étape n’est que provisoire, après tu commences à prendre tes marques, à faire partie de la famille, à faire de cette vie la tienne.

Ma famille d’accueil et moi !

Ainsi, que je me suis sentie bien dans la famille dès le début.

Peux-tu nous raconter la vie quotidienne dans cette famille ?

Ma famille d’accueil est très unie et aime beaucoup passer du temps ensemble. Durant la semaine, chacun part au travail ou à l’école très tôt vers 7h. Nous rentrons à 14h pour déjeuner ensemble. Les Argentins dorment tous la sieste car la majorité des enfants et adolescents n’ont pas de cours l’après-midi. Ils boivent du maté avec des amis, vont faire des activités extrascolaires, du sport… On dîne à 22h. Le weekend, ils se réunissent avec les grands-parents, oncles et tantes dans une maison, on va à la piscine.

As-tu des conseils à donner aux futurs jeunes partants ?

Il faut simplement de la volonté, de la curiosité, de la confiance, de la flexibilité et enfin l’ENVIE D’OSER.

Dans tous les pays du monde tu découvriras une autre façon de vivre, une autre culture. Tu vas apprendre à te surpasser : cette année est une leçon de vie !

 

Mes camarades de classe !

 

Super moment avec mes amis

L’aventure te tente? Découvrir les 5 bonnes raisons de partir à l’étranger !

*Les programmes bilingues allient vie en famille d’accueil bénévole et scolarisation dans un lycée local international pendant une année scolaire avec une partie des cours enseignés en anglais.