Elsa jeune bénévole, témoigne de son parcours au sein de l’association

 

  • Comment avez-vous connu YFU ?

« J’ai découvert YFU grâce à un copain qui travaille pour la réserve civique. Je voulais faire du bénévolat. Du coup, je suis allée voir ce qu’il pouvait y avoir dans la région sur le site de la réserve civique. »

  • Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir bénévole au sein de l’association ?

« Je suis passionnée de rencontres interculturelles. J’ai vécu quelques années à l’étranger. La plupart du temps en auberge de jeunesse ou en colocation avec d’autres expatriés de pays différents du mien. Une fois, dans une famille d’accueil pour étudiants étrangers. Une autre fois avec une famille néo-zélandaise pour qui j’étais fille au pair. Ça a été des expériences inoubliables, très intéressantes et enrichissantes. Du coup, l’idée de pouvoir contribuer à ce type d’expériences m’a tout de suite plu. Tout comme les valeurs d’YFU qui sont également les miennes. »

  • Quelles sont vos missions au sein de l’association ?

« Je suis personne relais. Mon rôle est d’accompagner un(e) jeune et sa famille durant son année en France. Il m’est également arrivée de participer à l’animation d’un atelier « Colored Glasses » dans un lycée. J’interviewe parfois des jeunes qui veulent partir étudier à l’étranger. Je viens tout juste d’intégrer le Comité de projets d’YFU.

  • Que vous apporte YFU au quotidien ? dans votre vie personnelle et professionnelle ?

« J’ai commencé ma mission pour YFU en septembre 2020. Durant le 2ème confinement, ça m’a fait beaucoup de bien. C’était une des rares choses qui me faisait complètement oublier la situation. La plupart des jeunes qui veulent partir sont très intéressants et passionnants. Je trouve ça aussi sympa d’échanger avec leurs parents. Ma partie préférée c’est quand ils parlent de ce qui les rend fiers, de leur enfant. Ça fait aussi du bien de voir que malgré les circonstances actuelles, les jeunes ont des projets et restent positifs.
C’est aussi sympa de travailler et d’échanger avec l’équipe d’YFU, que ce soit les employés ou les autres bénévoles. Ils sont ouverts, positifs, créatifs et stimulants. Leurs idées m’en donnent d’autres 😉

A titre professionnel, mon bénévolat au sein d’YFU me donne des idées pour mon activité.
D’une manière générale, pour avoir fait de l’intérim et passé beaucoup d’entretiens, je sais que mes intérêts et engagements personnels ont souvent fait la différence. Parfois même quand j’étais loin d’être la personne la plus expérimentée dans le domaine dans lequel je postulais. »

  • Que conseilleriez-vous à quelqu’un qui souhaite devenir bénévole ?

« Allez-y ! Même si vous devez tester plusieurs associations avant d’en trouver une avec qui vous vous sentez en phase, c’est hyper intéressant. Vous découvrirez toujours des choses intéressantes et rencontrerez des personnes très sympas. C’est comme pour un couple, nous avons parfois besoin de plusieurs rencontres avant de croiser la personne avec qui il y a une vraie connexion 😉«